Les qualités d'un bon manager
Ambiance au Travail

Comment être un bon manager

Vous avez sûrement déjà eu votre lot d’articles qui disent « soyez un leader ne soyez pas juste un manager ». Nous dirons plutôt, « Soyez un bon manager et non un mauvais manager ».

Il est impossible de faire l’unanimité ; toutefois, vous pouvez marquez significativement l’esprit de vos collaborateurs et de vos pairs de manière à être reconnu comme un bon manager.

Pourquoi est-ce que c’est important ? Sûrement pas pour recevoir des prix et des récompenses quelconques. C’est surtout pour vous dire que vous êtes sur la bonne voie dans votre manière de traiter les autres.

Et si vous êtes plutôt en situation de collaborateur, cet article vous situera par rapport à votre boss. a vous de savoir si vous avez envie de travailler avec cette personne.

Bien sûr l’argument financier est important, seulement on se rend compte qu’un nombre significatif de personnes quittent leur travail à cause du comportement de leur boss.

 

Les qualités d’un bon manager

Nous allons en retenir 05 pour cet article. D’autres sont à développer dans des cas précis ou la résolution de certaines situations de crise.

1- Vous n’imposez pas, vous proposez

Celui qui veut absolument montrer qu’il est le boss en imposant des directives perdra l’estime de ses collaborateurs. Il véhicule un manque de confiance en soi, ce qui peut être très mal perçu, même de la part de sa direction.

Un changement qui a été adopté par l’équipe a plus de chances de tenir. Faites participer vos collaborateurs à cette décision même lorsqu’elle a été prise et validée en haut lieu.

2- Vous vous mettez à la place des autres

Si vous prenez une décision par rapport à l’un de vos collaborateurs, si vous fixez des objectifs, si vous attendez des résultats, cela signifie que vous avez déjà une vision globale des forces et des faiblesses de vos collaborateurs. Vous connaissez leurs attentes et vous savez sur quels points actionner pour les motiver.

3- Vous n’êtes pas un adepte du micromanagement

Vous avez défini les grandes lignes du travail à accomplir, vous avez transmis le plan d’actions, discuté avec votre équipe de la stratégie globale de l’organisation et comment atteindre les objectifs fixés. Il est temps de leur donner l’opportunité d’agir.

Ce n’est pas une opportunité pour vous décharger de tout et déléguer à tout va. Non. C’est l’occasion de permettre à chacun de prendre ses responsabilités tout en pilotant l’action et en optimisant le suivi.

4- Vous savez reconnaître les efforts

Un de vos collaborateurs se présente comme un travailleur engagé et pourtant il n’obtient pas de résultat à la hauteur de ces efforts. Peut-être qu’il s’y est mal pris. Peut-être que les résultats sont à attendre sur un terme plus long. Ce qui est sûr c’est qu’il faut en discuter avec lui au lieu de le clouer au pilori.

Le milieu des vendeurs, par exemple, est très concurrentiel. A tel point qu’il peut créer des conflits destructeurs entre les membres de l’équipe et détériorer l’ambiance du travail. Dans cette ambiance le stress s’installe vite.

5- Vous récompensez les auteurs et les acteurs de votre succès

Un manager qui s’accapare toutes les victoires n’est pas le meilleur des rassembleurs. Il faut une personne capable de reconnaître l’implication de son équipe et de certaines individualités dans le succès d’une opération particulière ou le bon fonctionnement d’un service en général.

Adoptez la bonne attitude pour un être un manager performant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s